Mise en place et couture des poches plaquées

Je commence de monter la veste. Je fais un blazer en deux panneaux avec une pince. D’abord j’ai fait la couture de la pince de côté. Voici une photo du résultat de cette couture, exécutée à la main (je choisis toujours la couture à la main, sauf pour la doublure et la poche d’intérieur, pour des raisons d’efficacité).

Après cette couture à la main, je constate que c’est une ligne de couture très douce et souple. Si c’était cousu à la machine à coudre, cela durcirait, parce que la couture effectuée par la machine se fait avec deux fils et avec ses tensions.

Ensuite, comme le montre la photo ci-dessus, je fais le « pick stitch ». C’est d’abord pour stabiliser la couture et renforcer aussi sur le plan esthétique. Voici encore une photo ci-dessous :

Ensuite, je m’occupe des poches plaquées. Je dispose une poche plaquée sur le socle, grâce à quoi cette poche respecte la courbure du corps. C’est une manipulation qui ressemble à un détail, mais le prêt à porter ne peut pas le faire. Ce type de travail et d’attention sur toutes les parties du vêtement permettent un très bon résultat, en fin de compte.

Après avoir attaché la poche plaquée, je fais la couture : un « pick stitch ». Voici les détails sur la photo ci-dessous :

Tout est fait à la main.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette fois on voit la veste avec une vue plus générale :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *