Manteau sac !

La semaine dernière, j’ai trouvé un livre de technique de tailleur américain qui remonte à 1917, le « red book ». C’est un ouvrage de légende ! il avait déjà un ‘blue book’ vers 1890. On y trouve de nombreux patronages pour des vêtements de cette époque (« frock coat », « morning coat », etc.) Ce qui est important et remarquable dans ce livre et à cette période, c’est le « sack coat », auquel je m’intéresse depuis longtemps, pour voir comment on peut s’en inspirer aujourd’hui au niveau de la technique, du design, etc. Grâce à cette méthode, j’ai fait un patronage et un essai en toile. Par rapport à la technique de patronage, il y a de nombreuses différences avec aujourd’hui, donc cela m’a intéressé beaucoup.

Commentaire des photos :

 

Devant : le montant du dos est bien haut, donc l’emmanchure est petite. Mes épaules sont très carrées, donc le tissus tire au niveau des aisselles et il y a trop de volume de tissus (provoquant des plis) à la ligne de revers. Je trouve que comparé à aujourd’hui, si l’on suit cette technique, la largeur d’épaules est plus étroite. C’est bien serré au niveau de la poitrine et à partir de là le tissus tombe librement.

Derrière : c’est bien serré des épaules jusqu’à la taille ; ensuite, il y a beaucoup de tissus qui flotte au niveau des hanches…  Ce n’était pas le ‘sack coat’ que j’imaginais, sur ce point.

J’aime bien l’ambiance du ‘sack coat’ d’époque, parce qu’il ne monte pas au niveau des épaules, et que le vêtement est bien adapté au corps, de manière naturelle. Au cours de la fabrication, on n’exagère pas les effets du vêtement. L’impression qui s’en dégage est plutôt douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *