Essayage

  Je voudrais parler de l’essayage du blazer bleu marine. D’abord, il faut convenir que l’essayage sur soi-même est un exercice différent : on ne peut pas faire de modification avec le toucher des mains d’or d’un artiste magique ! Il faut se regarder dans le miroir, et trouver le problème visuellement. Ensuite, au lieu de trouver la solution avec le toucher des mains d’or en question, il faut enlever le vêtement d’essayage, puis modifier en s’appuyant sur les données théoriques, sur papier plat.

Voici les photos de cet essayage.

Devant, apparemment, c’est bon. Comme j’ai déjà fait l’essayage en toile de coton, en général il n’y a jamais de grosses modifications ensuite. Mais je vais descendre le niveau des poches des hanches d’environ 2 à 3 centimètres, puisque ce n’est pas pratique lorsque je mets mes mains dedans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je trouve que ce n’est pas mal attaché au corps. Je suis assez content en ce qui concerne le niveau des épaules, celui de la poitrine et de l’emmanchure. Il n’y a pas de plis bizarres. Et la ligne de revers suit déjà bien le corps. Le résultat sera encore meilleur ensuite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici la silhouette que j’aime. Devant, ce n’est pas du tout cintré au niveau de la taille, comme les vestes de l’époque Ivy des années 50 et 60, ou comme chez Brooks Brothers. Mais ce sont des produits industriels, qui ne peuvent pas rivaliser en technique avec un tailleur, ni atteindre le niveau esthétique auquel il parvient.

Le design, la silhouette correspondent au style de ma maison.

L’avant de la veste tombe tout droit sans cintrer au niveau de la taille, comme c’est le cas dans la veste de style Ivy (mais sans trop d’aisance, comme on le trouve dans le prêt à porter). Derrière, je creuse le dos comme le permet seulement un vêtement fabriqué sur mesure. Cela, vous ne pourrez jamais le trouver dans du prêt à porter. Le dos est donc bien moulé, et sans pli !!!

Le style de la maison (house style) donne une impression modeste et d’élégance classique. En fait, cela n’a jamais existé.

On ne voit pas très bien sur la photo : le niveau d’épaule et le cou ne sont pas mal faits. Le dos aussi est bien creusé. J’aime bien la veste de longueur totale plutôt courte. C’est une question de goût.

Je veux bien dire que le résultat n’est pas mauvais, mais cette photo m’inquiète un peu : on voit un pli léger (côté droit), que je ne pouvais pas constater en me regardant dans le miroir. Je pense ce n’est pas un pli grave. C’est à cause de la quantité de couture et parce que j’ai serré le fil à bâtir. Ou bien ce pli s’explique par le volume de la chemise. Ici, c’est un endroit que l’on modifie avec un fer lourd. Donc, après ce travail, cela ira. Sinon, au prochain essayage, je m’en occuperai autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *